#PasTaPotiche : Les hôtesses d’accueil dénoncent les discriminations

 
Le coureur Peter Sagan pince les fesses d’une hôtesse sur le podium du tour des Flandres

Le coureur Peter Sagan pince les fesses d’une hôtesse sur le podium du tour des Flandres

 

Provocations, mépris, intimidations,… Les hôtesses d’accueil dénoncent les discriminations dont elles sont victimes avec le hashtag #PasTaPotiche.

____

Les compétences requises pour devenir hôtesse d’accueil sont : avoir le sens du relationnel, une excellente présentation, une élocution parfaite et être souriante.
Que nous pourrions traduire par : savoir se taire, rire aux blagues graveleuses, avoir des mensurations parfaites, sourire face aux réflexions méprisantes,… accepter l’inacceptable.

Témoignage n°4.png
Témoignage n°5.png

Des stéréotypes de genre très présents

Les hôtesses d’accueil sont embauchées sur des critères morphologiques et les sociétés prestataires de services d’accueil ne s’en cachent pas, photo de pied et mensurations sont régulièrement demandées avant un entretien.

Un travail presque exclusivement conçu pour les femmes qui a vu le jour dans les années 1970 et qui évolue la plupart du temps dans un monde à dominante masculine : monde de l’entreprise, événements sportifs, salons et congrès. De fait, le comportement attendu de l’hôtesse est relativement stéréotypé comme le confirme Gabrielle Schütz dans son enquête de terrain :

“Son corps doit en effet être parfaitement civilisé, à l’aide de déodorant, maquillage, coiffures qui « disciplinent » les cheveux. Son comportement ne l’est pas moins : toutes les agences précisent que l’hôtesse ne doit ni fumer, ni manger, ni boire ou mâcher du chewing-gum, ni avoir le dos voûté, les bras croisés, s’adosser aux murs, ou encore être assise « incorrectement ». L’hôtesse ne peut donc se permettre à aucun moment de relâcher sa posture, ni même laisser à penser qu’elle a des besoins corporels. Son corps est ainsi entièrement dédié à la représentation d’une féminité idéalisée.”

Un job où les femmes peuvent être facilement objectifiées par les employeur.se.s et les visiteur.euse.s des événements comme le montrent ces témoignages glaçants partagés par @PasTaPotiche.

Témoignage n°10.png
Témoignage n°8.png
Témoignage n°7.png
Témoignage n°9.png
 

Pour aller plus loin et lutter contre les discriminations au travail, rejoignez la communauté Equally Work

Notez votre entreprise de manière anonyme et découvrez les entreprises qui correspondent à vos valeurs.

 

Derniers articles :


A propos

Etre une femme ou issu.e d'une diversité est encore un challenge dans le monde du travail. Vous voulez changer ça ? Nous aussi.

Equally Work c’est la plateforme d’évaluation des entreprises par leurs salarié.e.s sur les questions de discriminations.


 
 

 

Vous aimerez aussi :