Pour lever des fonds, faut-il devenir un homme ?

 

Le collectif Sista qui soutient les femmes entrepreneures a lancé une campagne sur les réseaux sociaux pour dénoncer les inégalités femme/homme dans l’entrepreneuriat. Et c’est percutant !

____

Les startups fondées par les femmes ont en moyenne 30% moins de chances que celles crées par les hommes d’être financées. Un chiffre parmi d’autres illustrant les inégalités entre entrepreneures et entrepreneurs, pointées dans le premier baromètre réalisé par le Boston Consulting Group et le collectif Sista.

En France, seulement 5% des startups ont été fondées par une équipe 100% féminine, 10% par une équipe mixte et seulement 2% des fonds levés le sont par des startups féminines, vs. 89% pour des startups masculines. Au rythme actuel, il faudra attendre 2090 pour atteindre la parité dans l'entrepreneuriat français !

Il faut donc devenir un homme pour lever des fonds…

Pour dénoncer ces difficultés rencontrées par les femmes pour monter leur entreprise et mettre en avant les inégalités d'accès au financement qui pénalisent les fondatrices de startups , le collectif Sista - fondé en 2018 par Céline Lazorthes (Leetchi, MangoPay) et Tatiana Jama (Selectionnist, Visualbot.ia, Dealissime) - a créé une campagne percutante : des photos de femmes entrepreneures sont retouchées pour les transformer en hommes avec le slogan : « Pour lever des fonds, faut-il devenir un homme ? ».

Pour soutenir la démarche de Sista et encourager les femmes entrepreneures et startupeuses, des personnalités politiques ont elles aussi accepté de participer à la campagne. C’est le cas de Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, ou encore Cedric O, secrétaire d’Etat chargé du numérique.

Après la mesure, l’action !

Une tribune des “Echos” montre qu’une partie des entrepreneurs et investisseurs sont prêts à agir pour plus d’égalité. Cette tribune compte 50 signataires, comme Xavier Niel (Free) et Frédéric Mazzella (BlaBlaCar), qui s’engagent publiquement à changer l’écosystème numérique des entreprises très majoritairement masculin, blanc, inégalitaire, en un environnement plus inclusif.

“Nous nous engageons à fournir nos meilleurs efforts pour recruter des équipes plus diverses et à rémunérer les femmes autant que les hommes en salaire et en « equity » à poste égal.”

(extrait de la tribune)

Aujourd’hui, suite à la publication du baromètre, le collectif Sista demande l’inscription de ce dernier dans la durée pour mesurer les progrès tous les ans et une mobilisation des principaux acteurs de l'écosystème autour d'une charte d'engagements.


Pour aller plus loin et lutter contre les discriminations au travail, rejoignez la communauté Equally Work

Notez votre entreprise et accédez à l’outil de matching pour élargir votre réseau et entrer en contact avec les entreprises qui correspondent à vos valeurs.

 








Derniers articles :


A propos

Etre une femme ou issu.e d'une diversité est encore un challenge dans le monde du travail. Vous voulez changer ça ? Nous aussi.

Equally Work c’est la plateforme d’évaluation des entreprises par leurs salarié.e.s sur les questions de discriminations.